Le plus grand traître

octobre 6, 2007

rene_face.jpgLes Jeunes Patriotes du Québec, une bande d’adolescents attardés dans leur phase de révolte contre l’autorité, ont créé un « concours

» afin de déterminer le plus grand traître du Québec. Des noms de grands Canadiens comme Trudeau, Morin côtoient d’autres comme Dion ou Michaëlle Jean. Une initiative des plus loufoques!

Mais je suis bonne joueuse (la preuve, j’ai même téléphoné à Antoine Robitaille pour lui confirmer que je suis bien Élodie Gagnon-Martin, mais il a refusé d’en parler de peur de tuer son « scoop ») alors moi aussi je veux proposer un nom. Le plus grand traître de l’histoire du Québec est …(roulement de tambours)… René Lévesque!

Lévesque a non seulement voulu briser le Canada, mais il a également monté les Québécois les uns contre les autres, dans un débat qui encore aujourd’hui oppose des péquistes pognés dans les années 70 et des libéraux encore rattachés à leurs rêves d’équipe du tonnerre de Jean Lesage et des années 60.

Avec son projet de séparation, le Québec a reculé de dizaines d’années, et c’est sans parler de la loi 101. Sans cette loi inutile, nous pourrions aujourd’hui être parmi les plus compétitifs du monde, parlant très bien l’anglais et même travaillant en anglais, au lieu d’être des obstacles aux entreprises désirant s’établir ici.

Et que dire de ses projets de communisto-démocratie, qui ont volé la crème de la crème des créateurs d’emplois et des riches entrepreneurs avec des impôts trop élevés. Le Québec a reculé avec Lévesque comme avec personne d’autre!

Et vous, qui voyez-vous comme pire traître du Québec? Landry, Marois, Bouchard, Parizeau? Tous ces communistes de la séparation qui empêchent les entreprises de gagner leur argent en paix et de créer de l’emploi! Il serait peut-être temps de couler des bronzes à eux aussi afin qu’ils servent de toilette aux pigeons, qui eux ont compris la véritable valeur de tous ces séparatistes de la gogauche caviar.


Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.