Les bloqués du B.S.

bilde.jpgLes bloqués veulent maintenant augmenter le supplément de revenu garanti accordé aux aînés afin soi-disant « d’améliorer la vie des aînés ».  Mais la vraie question est: les aide-t-on vraiment en leur donnant la charité?  Et surtout, aide-t-on l’ensemble de la société en leur offrant ce B.S. de la vieillesse?

 Ces gens-là ont eu toute la vie pour se ramasser de l’argent pour leurs vieux jours.  Ceux qui sont pauvres ont choisi d’être pauvres et de vivre dans la misère.  Ils ont fait des choix, et maintenant ils demandent à l’État de les consoler et de dépenser l’argent durement gagné par la classe moyenne pour réparer leurs erreurs?  Quel gaspillage!

Et quel exemple donne-t-on aux plus jeunes?  « Vous pouvez dépensez comme vous voulez et si vous êtes pauvres l’État va se charger de vous! »  C’est une mentalité de péquistes B. S.   qui nuit à l’économie et à notre société.

Au lieu d’augmenter l’aide aux B.S. (jeunes ou vieux) il faudrait plutôt penser à éliminer complètement cette dépense inutile qui vole ceux qui travaillent et sont productifs pour faire vivre des pachas dans le caviar et la bière et qui fraudent à longueur de mois.  Et les personnes âgées seront peut-être enfin prises en charge par leurs enfants, et non par l’État.

Fini le niaisage:  il faut dire non aux gauchistes et aux péquistes qui veulent dilapider les ressources étatiques pour remplir les poches des plus pauvres, ceux qui ne foutent rien et qui, dans les faits, sont une nuisance pour la société.

À défaut de pouvoir éliminer physiquement les pauvres, la moindre des choses serait de ne pas encourager leur existence.  Bottons-leur les fesses un peu, et au travail, jeunes comme vieux!   Vite un gouvernement adéquiste pour leur botter les fesses!

19 commentaires pour Les bloqués du B.S.

  1. roncorps dit :

    Comme si un gouvernement adéquiste pourrait faire qqchose.

    C’est au-delà de leur pouvoir ma chère. Les BS, c’est des votes. Même si tu as le meilleur parti du monde révolutionnaire avec les idées les plus hot et fonctionnel, tu peux pas gagner sans vote.

  2. Lawrence dit :

    Petite question. Vous dites qu’il faut couper le B.S. aussi bien aux jeunes que les vieux, et qu’on devrait même l’abandonner, alors est-ce que vous voulez dire, que l’on doit obliger lea personnes inaptes au travail pour des raisons de santé, à aller mendier sur les coins de rues?

    Où bien refuser d’accorder l’aide sociale aux travailleurs dont les usines sont fermées pour des raisons comme les baisses des ventes, ou encore que l’entreprise a décidé de fermer ses portes pour aller s’établir dans des pays en voie de développement, afin de pouvoir augmenter les profits?

    Si c’est ça votre optique, alors je réponds non merci, je ne veux pas de cette politique que je pourrais considérer d’extrême droite.

  3. Guillaume dit :

    voilà une autre intelligente et songé idée d’Élodie…

  4. Ernest dit :

    « À défaut de pouvoir éliminer physiquement les pauvres, la moindre des choses serait de ne pas encourager leur existence. »

    Certains ont choisi leur camp, d’autres ont choisi un autre camp, ne l’oublions pas non plus… Quant à parler d’élimination physique, n’oublions pas que l’appel à la haine et la propagande haineuses sont sanctionnés par notre système de justice canadien.

    Disons simplement que vous vous situez chaque jour de plus en plus proche de la limite légale… Un peu comme CHOI et Radio X!!!

  5. C’est une réflexion assez hard… mais ploutôt vraie.
    Il faudrait faire attention et encourager ceux qui vfeulent travailler fort.

    Surtout: il faut que ça soit plus payant de travailler qu’être sur le BS…

    David Grégoire
    http://www.david-gregoire.com
    et http://www.cheznouscestPASpauline.com

  6. romeo dit :

    Leds bloquieux pensnet de plus en plus à la pension. À preuve, ils veulent avoir un minimum garanti au ca s où le électeurs les remercieraient,, ce qui est fort possible…

  7. elodiegmartin dit :

    Tout à fait vrai que c’est hard, mais réel… Faut le dire: les maudits BS sont une tares et il faudrait éliminer le BS et éliminer les pensions pour les politiciens. L’argent doit rester dans les poches de ceux qui participent à la société. Les autres ils ont juste à se trouver une job sinon qu’ils viennent pas se plaindre!

    Quand l’ADQ va être au pouvoir, on va s’en occuper des BS!

  8. Alain dit :

    ouf c’étais quoi cette réponse d’élodie.:
    Tout à fait vrai que c’est hard, mais réel… Faut le dire: les maudits BS sont une tares et il faudrait éliminer le BS et éliminer les pensions pour les politiciens. L’argent doit rester dans les poches de ceux qui participent à la société. Les autres ils ont juste à se trouver une job sinon qu’ils viennent pas se plaindre!

    Quand l’ADQ va être au pouvoir, on va s’en occuper des BS!
    QUAND MÊME SIBOIRE

  9. Jean-Luc Proulx dit :

    Et le droit à la retraite bien méritée, tu en fais quoi?

    Bien d’accord pour dire que tout le monde doit faire sa part pour construire la société, mais travailler jusqu’à son dernier souffle? C’est ça que tu veux dire, abolissons la retraite, car tu veux couper les pensions aux vieux (les vieux sont retraités et on travaillé toute leur vie pour devoir se la payer, je te signale).

  10. RWatch dit :

    Câlisse, mais c’est ben réac ?

  11. Guillaume dit :

     »Quand l’ADQ va être au pouvoir, on va s’en occuper des BS! »

    Voilà une raison pourquoi l’ADQ ne sera jamais au pouvoir. Oui il faut mettre de l’ordre dans le fonctionnement du B.S., mais je crois que ce service doit rester actif, mais d’une facon beaucoup plus surveillée et pointilleuse.

  12. elodiegmartin dit :

    Watch nous ben aller Guillaume; on est déjà partout au Québec et on va remporter les prochaines élections. Après ça on va s’occuper des BS et des autres pogneux de beigne qui mangent du caviar. On va dépéquisée le Québec et ceux qui veulent pas travailler ils iront quêter du change au métro.

  13. Lawrence dit :

    Si l’on coupe dans les pensions que certains considèrent en or, des politiciens, les partis politiques l’ADQ le premier risque d’avoir que des incompétents comme candidats et députés, puisque les plus compétents ne seront pas intéressés à lâcher leurs jobs à plusieurs centaine de milliers de dollars en plus de leurs avantages sociaux, pour prendre une job de député pour une faible pension à leur retraite.

    Alors on risque d’avoir des cibols de problèmes dans la société québécoise aujourd’hui et demain.

  14. Guillaume dit :

    on verra bien =)… disons que je doute que le peuple Québécois sois assez épais pour embarquer dans votre game… quoicqu’il pourait me surprendre …

    L’ADQ ne propose rien dutout, aucune vision d’avenir pour le Québec, vous proposer l’autonomiste, vous n’êtes même pas capable d’expliquer se que c’est. Si on se fit à la descritpion faite par votre chef, l’autonomiste c’est ce qu’on assez de faire depuis le début du siécle… sa fonctionne, mais c’est toujours dans un esprit de confrontation et des survie de notre culture. Si les canadiens et leur gouvernement nous donnerait plein pouvoir sur les lois d’immigration et de langue, je serais le premier à appuiyer une attente de ce type, mais ça n’a jamais fonctionnée malheureusement.

    Un moment donné, en temps que collectivité, il va falloir se poser la question pour devrais. Est-ce qu’on est prêt à se battre pour garder notre culture vivante dans un Canada uni, sans avoir la certitude que dans 50 ans on sera toujours là à parler francais, ou bien on prend notre avenir en main et on fait de notre territoite une terre francophone sans ambiguité…

    Que se pose la question pour vrai, sans pensée au condition économiques ou autres, seulement penser à nous en temps que peuple.

    Ça reste une question de courage… et on courage c’est une denrée rarissime au Québec.

  15. Guillaume dit :

    Je suis prêt à appuyer l’autonomiste et l’ADQ, mais pour que je troc ma carte du PQ contre celle de l’AQD, il va falloir qu’une personne m’explique pourquoi je devrais arrêter de croire à la souveraineté. Parce qu »en ce moment, rien ne me donne envie d’oublier le projet de souveraineté…

  16. J.H dit :

    « À défaut de pouvoir éliminer physiquement les pauvres, la moindre des choses serait de ne pas encourager leur existence. »

    Éliminer physiquement les pauvres… ça sonne fasciste ton affaire et pas à peu près! On peut tenter de vouloir réduire le nombre de pauvres, ou les éliminer économiquement, mais on élimine pas physiquement les pauvres. Peut-être avec un AK47…

  17. Manx dit :

    Arf… couper le BS?

    1 Québécois sur 2 touchera du bien-être social à un moment ou un autre de sa vie.

    La SoA (société des actuaires du Québec) estime que les gens n’investissent actuellement pas assez dans leur REER. Les employés au 10,00$/h, comment ils font pour se retrouver un emploi sur-le-champ s’ils ont pas de coussin? Ils mangent du Kraft Diner jusqu’à ce qu’ils se trouvent un job, peu importe s’il est moins bien rémunéré ou qu’il contient moins d’heures?

    Le FRAPRU estime que chez les familles pauvres, 24% du salaire va au logement. Le chèque de bien-être social mensuel donne à peu près le montant nécessaire pour se payer le loyer à Montréal.

    Il n’y a pas de pogneux de beigne qui mange du caviar. Les riches du Québec travaillent extrêmement fort et les pauvres du Québec travaillent, contrairement à ce qu’on pense. Plusieurs d’entre eux font plus d’heures que plusieurs bloggeurs, j’en mettrais ma main à couper. À titre d’exemple, une de mes amies collectionne 3 emplois et travaille 7 jours/semaine, ce qui la classe toujours à peu près sur le seuil de la pauvreté. Elle a de la misère à payer son demi-sous-sol quand vient la fin du mois.

    Mais bon, ne détruisons pas les préjugés. Le BS ne sert que de dépense, n’a jamais aidé des employés honnêtes qui en ont obtenu, comme lors de mises à pied temporaires, il n’est pas à son plus bas taux de son histoire et ne concerne que des gens qui abusent du système et est financé par d’honnêtes travailleurs.

    Allez demander au secteur forestier, qui ont effectué des mises à pied temporaires, ce qu’ils pensent du B.S. Que leurs employés n’aillent pas se trouver une autre job en attendant d’être ré-embauchés et qu’ils restent fidels à leur entreprise en attendant, ça leur fait quoi? Préféreraient-ils avois des employés non-rémunérés qui iront ailleurs se trouver un emploi dans un autre secteur, ou qui quitteront la région, faute d’emplois bien rémunérés? Où ces gens iront-ils se trouver un emploi? Dans la région ou à Montréal ou Québec?

    J’aime que tu partages enfin ta position, ça raffraîchit ^^.

  18. godfroy20 dit :

    Hum… Je trouve ça dur comme propos.

    Je n’aime pas le PQ et je n’ai jamais voté pour ce parti, mais je suis entièrement d’accord pour assurer un revenu garanti pour les personnes âgées.

    Une mère ou un père de famille seul qui travaille à 10$ de l’heure ne peut tout simplement pas arriver en mettant de côté de l’argent dans des REER.

    Par contre, je serais pour un retour des « Boubou macoutes » (inspecteurs du B.S.) Pourquoi ne pas donner une carte d’identité avec photo aux gens du B.S. Ensuite, tu dois venir chercher ton chèque en main propre. Pour les gens infirmes et incapable de se déplacer, un fonctionnaire irait porter le chèque et vérifier la carte.

    Je me souviens que, durant la grève de Poste Canada, il y avait pas mal de chèque qui n’avait pas été encaissé…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :