Le plus grand traître

rene_face.jpgLes Jeunes Patriotes du Québec, une bande d’adolescents attardés dans leur phase de révolte contre l’autorité, ont créé un « concours

» afin de déterminer le plus grand traître du Québec. Des noms de grands Canadiens comme Trudeau, Morin côtoient d’autres comme Dion ou Michaëlle Jean. Une initiative des plus loufoques!

Mais je suis bonne joueuse (la preuve, j’ai même téléphoné à Antoine Robitaille pour lui confirmer que je suis bien Élodie Gagnon-Martin, mais il a refusé d’en parler de peur de tuer son « scoop ») alors moi aussi je veux proposer un nom. Le plus grand traître de l’histoire du Québec est …(roulement de tambours)… René Lévesque!

Lévesque a non seulement voulu briser le Canada, mais il a également monté les Québécois les uns contre les autres, dans un débat qui encore aujourd’hui oppose des péquistes pognés dans les années 70 et des libéraux encore rattachés à leurs rêves d’équipe du tonnerre de Jean Lesage et des années 60.

Avec son projet de séparation, le Québec a reculé de dizaines d’années, et c’est sans parler de la loi 101. Sans cette loi inutile, nous pourrions aujourd’hui être parmi les plus compétitifs du monde, parlant très bien l’anglais et même travaillant en anglais, au lieu d’être des obstacles aux entreprises désirant s’établir ici.

Et que dire de ses projets de communisto-démocratie, qui ont volé la crème de la crème des créateurs d’emplois et des riches entrepreneurs avec des impôts trop élevés. Le Québec a reculé avec Lévesque comme avec personne d’autre!

Et vous, qui voyez-vous comme pire traître du Québec? Landry, Marois, Bouchard, Parizeau? Tous ces communistes de la séparation qui empêchent les entreprises de gagner leur argent en paix et de créer de l’emploi! Il serait peut-être temps de couler des bronzes à eux aussi afin qu’ils servent de toilette aux pigeons, qui eux ont compris la véritable valeur de tous ces séparatistes de la gogauche caviar.

14 commentaires pour Le plus grand traître

  1. Jean-Luc Proulx dit :

    Lucien Bouchard un communiste? Elle est bien bonne. C’est un conservateur lucide indépendantiste, rien de plus rien de moins. Il était ministre sous Brian Mulroney. Mais attends, c’est un communiste lui-aussi!

    Je n’ai aucun mot pour qualifier tout le dégoût que j’ai envers ton torchon d’aujourd’hui, Élodie.

    La loi 101 est nécessaire pour protéger notre langue et notre culture française sur un continent d’anglophone. Trudeau a voulu nous noyer avec son multiculturalisme et nous sommes toujours là. En 2075, nous serons complètement éteints et dans 10 ans, Montréal sera complètement anglaise.

    Pourquoi? Parce qu’on nous siphone tout le tact et l’essence même que cette loi avait au départ. Je ne peux pas croire que tu fais partie de ma nation.

  2. Jean-Luc Proulx dit :

    À lire ton billet, on voit que tu ne connais pas l’Histoire du Québec.

    Lis de livres et renseignes-toi avant de te faire aller la gueule!

    Ce n’est pas à l’ADQ que tu devrais être, c’est au Parti libéral du Canada au côté de ton maître à penser, Stéphane «le rat de garde de Jean Chrétien» Dion.

    Trudeau (1), Chrétien (2) et Dion (3) sont dans le top 3 des plus grands traîtres à la nation québécoise francophone.

    Et je dois te rajouter dans la liste pour le nettoyage ethnique que tu proposes envers ton propre peuple en voulant la disparition de la loi 101.

    On est dépendants et des cerveaux lavés par la gau-gauche, les syndicats, le Canada et la religion, alors inutile de vouloir accélérer le processus. Mieux vaut le stopper et l’indépendance est le premier moyen à prendre pour y arriver.

    Tout comme le Christ, nous sommes crucifiés parmi des voleurs!

  3. Guillaume dit :

    interessent!, moi je met un p’tit 2 sur Trudeau

  4. romeo dit :

    Le pire est Bernard Landry et ses patriotes de 1837-38. ASvec son chiffon rouge, il a refus`é 20 millions du fédéral qui arurait pu sauver le Zoo de Québec. En revanche, il a soudoyé les Caisse Desjardins pour qu’ils mettent le flag fleurdelysé du Québec sur les guichets automatique. Il N »est pas à sa première pirouette. Et c’est lui qui a nommé Pauline la C^hâtelaine, ministre des finances ce qui a permis d’installer ti-Claude à la tête de la SGF avec le gégat qu’il a fait en s’emplissant les poches. Ca fait du cash pour Moulinsart ca…

  5. RWatch dit :

    Est-ce sérieux ce que tu viens d’écrire sur la loi 101 ou c’est une blague ? Si ça en est une, elle est vraiment pas drôle et si non, câlisse de folle !

  6. Christian dit :

    Je seconde tous les opposants à votre commentaire sur la Loi 101.
    Au contraire elle a fonctionné, elle produit des enfants «bailingues», surtout chez les blancs de souche pure laine, qui n’ont pas droit à l’école anglophone. Parce qu’elle ne s’est jamais appliquée aux collèges, aux universités, aux sièges sociaux des entreprises.
    Elle a été et est toujours une belle réussite du bailingue et colonisés.
    Vive la France !…
    ch

  7. Manx dit :

    Je me demande ce que les communistes pensent de tes communistes.

    Deuxio, tu oublies les bons coups de ces hommes. C’est une certaine sourde oreille.

    Quel gouvernement a tenté de faire sortir la partisanerie des obtentions de contrat provinciaux? La technique du boulier, ça dit quelque chose à quelqu’un? Ça n’a pas marché, mais avouons-le, c’était ce qui s’en est approché le plus.

    En second, Lévesque n’est pas l’instigateur de la souveraineté.

    On se plaint ensuite que Marois fasse de l’argent? Ce blogue vient de dire que l’on perd des gens qui veulent investir! Ostine-toi un peu avec Elodi, romeo.

    Loi 101, loi improductive? On parlerait mieux anglais? Non, je crois pas. On a maintenant de l’anglais à partir de première année primaire et les élèves du secondaire ont de la difficulté à parler français, suite à des méthodes de plus en plus permissives d’enseignement (certains diront le SMS aussi, ça je doute, car internet peut aussi être un outil d’apprentissage précieux à ce niveau). En quoi la loi 101 nous a-t-il jamais limité à parler anglais? En quoi un type de Chicoutimi aurait plus intérêt à parler anglais s’il n’en a même pas besoin maintenant?

    Est-ce que la formule « English= productive » s’applique? Les gens qui ont à parler anglais au Québec parlent très bien anglais, et c’est un étudiant de McGill qui te dit ça.

    Quant au plus grand traître à la nation Québécoise, entendons-nous pour dire Sir William Mackenzie King, qui a fait un plebiscite pan-canadien pour se désaffilier d’une promesse faite aux Québécois, ou à Maurice Duplessis, qui a plongé le Québec dans une noirceur pro-religion, pro-région (comble de l’improductivité – et je ne dis pas cela contre les régions, mais parce que nous avons perdu la Métropole du Canada en grande partie par la faute de sa négligence envers Montréal), anti-démocratique et anti-syndicaliste (alors qu’à cette époque, les travailleurs ne tiraient pas, et ne tirent pas encore entièrement d’ailleurs, les bénfices que leur productivité accorde à leurs entreprises). Cet homme a d’ailleurs, au nom de la productivité, créé une nation de « cheap labor ».

    Alors pour créer une nation qui, selon l’ONU, figure parmi les 10 plus productives au monde, encore plus productive, j’ai la solution miracle: au lieu d’abolir la loi 101, pourquoi ne pas baisser le salaire minimal de 2,00$ , de baisser le salaire moyen de tout citoyen de 20%, mais de ne pas diminuer les hausses salariales des patrons, véritables créateurs d’emplois de notre époque? On leur accorde des contrats en millions, prélevés des poches des actionnaires, au nom de la productivité, mais on refuse de laisser le salaire des employés suivre l’inflation.

  8. ikinox dit :

    J’espère que tu blague là?

    Sauf en effet nous apprenons a mieux parler anglais au secondaire que de parler français. Et ça nous enrage. Il n’y a aucun cours de perfectionnement en français appart en secondaire 5 soit français correctif (qui est une bull-shit comme cours) Sauf au cours des 5 années de secondaire il y a toujours de cours anglais enrichie qui donne 2 crédit de plus.

    Selon moi c,est de la merde et on veux notre assimilation. quoique certaine personne ici présente aimerais bien devenir de good canadian

  9. Mathieu dit :

    On répond à une horreur de séparatistes gauchistes par une horreur de fédéraliste droitistes, définitivement il n’y a que très peu de place à la nuance dans notre monde.

  10. H. Dufort dit :

    Bouchard est un conservateur réformateur confédéraliste, chef de file des lucides (réformes socio-économiques similaires à celles de Tony Blair). Bref, un acteur de droite dans une pièce de gauche. Étant toi-même de droite, monsieur Elodie, n’as-tu pas quelques atomes crochus avec Bouchard?

    De crier au « communiste », au « syndicaliste », etc, à tout azimut, ça ne vaut plus grand chose….

    Pour ta « litanie des traîtres », ça aurait plus de crédibilité si tu sortais un peu de ton obsession anti-péquiste. On connaît les noms des chefs de parti, pas besoin de nous les répéter. Tiens, pourquoi ne pas nommer JEAN LESAGE (qui a établi un état-providence, opposé à tes valeurs de droite). Ou bien encore, MARIO DUMONT, qui a voté OUI en 1995.

  11. H. Dufort dit :

    ps: Lévesque n’était pas d’accord initialement avec la loi 101; il voulait un Québec « international » et multilingue tout comme lui (il a été journaliste correspondant, ne l’oublions pas). Tout à fait dans la la foulée d’Expo 67 et de l’ouverture culturelle. C’est à la suite de longues argumentations avec les membres de son parti qu’il a fini par se rallier. Il a compris qu’on peut très bien défendre le français sans que le Québec ne soit perdant.

    La loi 101 c’est la création de Camille Laurin, si tu te cherches un « méchant » pour ta fable.

  12. Abdul-Rahim dit :

     »Lévesque a non seulement voulu briser le Canada, mais il a également monté les Québécois les uns contre les autres, dans un débat qui encore aujourd’hui oppose des péquistes pognés dans les années 70 et des libéraux encore rattachés à leurs rêves d’équipe du tonnerre de Jean Lesage et des années 60. ». Bien sûr, les référendums étaient dévastateurs, plein d’animosité et peigne, ils ont traumatisé les Québécoises. C’est pour quoi, je crois, M. Dumont est réussi tellement bien, parce qu’il offre l’option d’appuyer quel que notion de souveraineté/autonomie sans soutenant la rechauffage de conflit.

  13. ikinox dit :

    Dumont avait pas signé pour le 2ième référendum

    C’est a si m’éprendre ;a les adéquiste ><

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :