La girouette du mouton frisé

girouette.gifIl était temps que l’Assemblée Nationale élimine le terme « girouette », utilisé comme une insulte par Jean Charest depuis plusieurs mois! Au nom de quel grand concept démocratique se donne-t-on le droit d’insulter ainsi le chef du parti d’opposition officiel?

Les gogauchistes et les médias qu’ils contrôlent (soit à peu près l’ensemble de la presse au Québec) répondront peut-être que Mario Dumont change souvent d’idée, qu’il veut à la fois réduire la bureaucratie et créer de nouveaux programmes, désengager l’État puis favoriser l’expansion de ses compagnies publiques, etc. Bref, ils diront que Charest a raison de traiter Dumont de girouette car celui-ci change ses positions au gré des sondages dans le seul but d’aller chercher des votes et de profiter du sujet « hot » du jour.

Mais pourquoi Dumont n’aurait-il pas le droit de changer d’idée? C’est aussi ça, la démocratie, être près des sujets d’actualités et des préoccupations de la majorité silencieuse. Au lieu de s’encrouter dans de vieux partis dogmatiques aux programmes sclérosés, voire fossilisés, et qui ne peuvent plus être modifiés par la suite, Dumont est capable de changer les politiques se son parti du jour au lendemain, quand il le veut, dès qu’il perçoit un changement dans l’opinion des gens.

Voilà pourquoi l’ADQ et Mario Dumont sont plus à l’écoute de la population que les autres partis et voilà pourquoi il n’est pas nécessaire d’avoir un programme fixe ou de longs cadres financiers à l’ADQ: le parti pourra de toute façon revenir sur ses positions s’il perçoit que l’opinion a changé.

Encore une fois, la gogauche péquistienne ou libéralichienne répondra peut-être que ce que Dumont demande c’est un chèque en blanc. Mais ils ont tort: on connaît la personnalité de Dumont, on sait qu’il a à bien les intérêts du Québec, et donc peu importe le programme de son parti (qui n’a aucune importance) on sait qu’on peut voter en toute confiance pour lui car il saura adapter ses politiques au jour le jour selon les sondages et selon ce que lui disent les gens ordinaires, c’est-à-dire ceux qui travaillent mais qui ne sont pas des millionnaires syndiqués qui vivent dans des châteaux.

Charest a donc tout à fait tort de traiter Dumont de girouette, car Dumont est avant tout un homme à l’écoute du peuple. Il devrait plutôt inspirer notre premier ministre qui devrait lui aussi écouter davantage la population et gouverner davantage selon les sondages, la meilleure façon de gouverner de toute façon.

Les insultes n’ont pas leur place à l’Assemblée Nationale, et bravo de les avoir enlevées!

10 commentaires pour La girouette du mouton frisé

  1. Alexis dit :

    Quel beau témoignage d’honnêteté livré par M. Élodie, rassemblant en un court texte son véritable mépris pour la gouvernance et la démocratie dans une langue démagogique qui n’est pas sans rappeler les simplifications sémantiques d’instituteurs et de curés dogmatiques cherchant à convaincre plus qu’à enseigner.

    D’abord, quel politicien sérieux serait prêt à affirmer ne pas avoir de principe, d’idée politique, et que «le programme de son parti […] n’a aucune importance»? Malgré mon peu d’estime pour M. Dumont, je l’imagine mal amorcer la prochaine campagne sans programme autre que d’«être à l’écoute de la population». Le rôle de gérance, d’administration ou de leadership (peu importe comment on l’appelle à ce niveau de discours) qu’on l’on reconnaît généralement au gouvernement implique qu’un parti doive mettre de l’avant certains positions qu’il promet de défendre, certaines valeurs qu’il juge plus fondamentales. La population doit ensuite faire son choix parmis les options, en choisissant celle qui lui ressemble le plus sans croire qu’elle se positionnera comme elle dans TOUTES les décisions. C’est que la politique est histoire de compromis, ce que semble oublier l’auteur masqué de ce billet.

    Le mépris affiché par M. Élodie à l’encontre de la démocratie devrait rendre méfiants les plus fidèles adéquistes. Comment avoir confiance en un politicien affirmant vouloir «gouverner selon les sondages»? Les distinctions simplistes opérées dans les textes de M. Élodie laissent croire qu’une grande majorité de Québécois travaillent dur et ne désirent que payer moins d’impôt, buter des Talibans, assimiler des immigrants, contraindre les syndiquats et avoir un foyer peinard en banlieue ou en région. Il faudrait donc exclure de la définition de «vrai peuple» les syndiqués (presque 50% de la population), les écologistes, les pacifistes, les universitaires, les immigrants qui sont AUSSI fiers de leur culture même s’ils s’intègrent au Québec. La démocratie, qui veut concilier les aspirations divergentes de différents groupes au sein de la population, deviendrait ici une politique d’exclusion et de dictature d’une minorité «homogène» qui du reste n’existe pas. Renversant! Liée à une gouvernance selon les sondages, il faudrait d’abord oublier toute histoire de gouvernance à long terme: un individu ne peut connaître tous les enjeux des situations, même lorsqu’elles le touchent de près, et l’opinion changeante de la majorité obligerait des décisions à court terme exemptées de toute prévoyance. Ce que le programme actuel de l’ADQ rejette en fait. Les Québécois se déclarent «racistes» selon un sondage: il faut inscrire dans la Charte l’existence de races et la supériorité de la blanche. Pour aujourd’hui, demain on verra. Les sondages démontrent que l’opinion selon laquelle les fonctionnaires sont inutiles prime: il faut les faire disparaître, on fera un autre sondage pour compenser la disparition de l’administration. Des décisions à court terme, déconnectées d’un cadre financier que l’on peut modifier au jour le jour, on a toujours les moyens n’est-ce pas? Le pouvoir serait alors entre les mains des médias qui commandent les sondages.

    Pour le plus grand malheur de M. Élodie, on quitterait l’Afghanistan assez vite.

  2. Robert dit :

    Charest aurait avantage d’être plus girouette et d’écouter le peuple.Juste a le voir effoirer dans sa chaise à rire de tout les autres partis.Imbue et prétentieux le monsieur.
    Selon vous est-ce que Charest est un bon PM?

    1-L’entêtement de Charest dans le projet de Suroît. « Résultat=recul »

    2-L’entêtement de Charest dans le projet du mont Orford. « Résultat=recul »

    3-L’entêtement de Charest dans le projet de baisse d’impôt.

    4-L’entêtement de Charest de s’accrocher au pouvoir.

    5-La création d’un conseil d’agglomération qui en a déçu plusieurs lors des défusions.

    6-Méga hopitaux qui ont pas vue le jour encore.

    7-Dépassement de coût du Métro laval.

    8-Prend des décisions trop vite avec légalité homme/femme avant la conclusion de l’enquête Bouchard-Taylor.

    9-Prend des décisions trop vite sur rabaska.

    10-s’il fais ça avec tout les commissions de prendre des décisions avant leur rapport final?
    « commission Castonguay sur la santé,
    commissions parlementaires sur les niveaux d’immigration , les groupes de travail sur la politique minérale.

    Beaucoup de frais pour rien dire.

    Où va-t-il prendre le 30 milliards pour financer les routes et les infrastructures?On le sait pas mais on sens doute.

    PS:J’en oublie sûrement plusieurs!

  3. Stephan S dit :

    Alexis et Elodie un e question a vous 2…. (sans rapport au sujet du post)

    Pourquoi Alexis appelle Elodie « M. Elodie » ???? J’ai comme l’impression que ca a rapport a la contreverse qu’a eu ce site, mais atant en vacances pendant cette periode je n’en ai pas entendu parler.

    Concernant le sujet principal, la chambre des communes n’est pas le lieu pour faire dire des insultes. Que le parti soit au pouvoir, a l’opposition ou backbencher ne change rien.

  4. « Les gogauchistes et les médias qu’ils contrôlent (soit à peu près l’ensemble de la presse au Québec)  » wow… je suis surpris d’apprendre que Gesca, Quebecor, Radio-Canada et Astral Media sont contrôlés par des gogauchistes…

  5. leniniste dit :

    Il y a des rumeurs que ce serait un député de l’ADQ qui chatterait toute la journée sur son temps de travail…

    Aussi, il serait possible que ce soit un « surnom » utilisé par un collectif de plusieurs personnes.

    Enfin, une troisième théorie veut qu’Élodie se soit fait voler son mot de passe et que des militants souverainistes et-ou de gauche se marrent à nos dépends depuis… Voilà…

  6. leniniste dit :

    Action surprise contre la guerre en Afghanistan

    Dans le cadre de la journée internationale contre la guerre et l’impérialisme, la coalition Guerre à la guerre vous invite à une action surprise contre la présence des troupes canadiennes en Afghanistan. L’action aura lieu samedi le 27 octobre 2007. Rendez-vous devant les portes principales du pavillon Charles de Koninck de l’Université Laval à 13h précise.

    Pour que l’opposition à cette guerre d’occupation soit encore plus visible et bruyante, passons à l’action samedi le 27 octobre à 13h!

    Une invitation de la Coalition Guerre à la Guerre!

    http://www.coalition-valcartier-2007.resist.ca
    coalition-valcartier-2007@resist.ca

  7. Jean-Luc Proulx dit :

    Élodie strikes again! Dans son but! HA! HA!

    Excellente bible politique! Gouverne selon les sondages: avance un jour, recule le lendemain, car le peuple a changé d’idée.

    Les Québécois ne savent pas ce qu’ils veulent, tu imagines tout le fouillis que ça causerait si on aurait un gouvernement qui règne par sondage et par ligne ouverte?

    Comment ce gouvernement pourrait avoir une simple once de crédibilité en exposant ainsi toute sa faiblesse?

  8. Michel dit :

    Peut importe la couleur politique de ceux qui me précèdent dans ces commentaires, je ne peux faire qu’un seul constat…. un manque important de maturité!

  9. David Lachance dit :

    (Les gens ordinaires, c’est-à-dire ceux qui travaillent mais qui ne sont pas des millionnaires syndiqués qui vivent dans des châteaux. )

    Si sa c’est des millionnaires alors c’est le monde à l’envers!

    Mario Dumont !Mon Dieu dans quel monde vivons nous pour ainsi croire que ce nouveau Dupplessis va amenner avec lui des changements positifs au Québec?

    (Dumont est avant tout un homme à l’écoute du peuple.) Dumont n’en à pas de programme si ce n’est que l’abolition de l’État interventionisme !

    Accomodements raisonables, comissions scolaires, garderies et j’en passe, il se bâtit un programme politique à même les manchettes du jours. C’est très dangereux être démagogue à ce point.

  10. David Lachance dit :

    Commentaire en attente de modération??????????? Mario Dumont se bâtit un programme politique à même les manchettes du jours.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :