Pour l’abolition des commissions scolaires

fonctionnaire.gifLors de la dernière campagne électorale, l’ADQ avait surpris plusieurs en affirmant vouloir éliminer les commissions scolaires.  Aujourd’hui, avec un taux de participation à ces élections de près de 8%,  la popurlation québécoise vient de donner son appui au parti.

Pendant que les gogauchistes du PQ et du PLQ continuent de s’obstiner quant à savoir comment dépenser l’argent de la classe moyenne pour payer des salaires de millionnaire à des gratteux de fond de tiroir dans les commissions scolaires, les besoins sont criants.

Ne serait-il pas plutôt utile d’éliminer cette bureaucratie inutile, de se débarasser de ces fonctionnaires grassement payés pour rien, et de laisser le marché gérer les écoles?

La soviétisation du Québec a assez duré.  Quand l’ADQ va prendre le pouvoir, on va mettre fin au party de syndicaleux et on va non seulement casser leurs commissions scolaires, mais on va aussi réduire le salaire des profs, qui coûtent des centaines de millions de dollars en trop à l’État.  Et après, on laissera le libre-marché opérer et sélectionner ainsi ceux qui réussissent pour laisser tomber ceux qui échouent.

On ne votant pas aux élections scolaires, les Québécois ont voté, et ils ont voté ADQ.

19 commentaires pour Pour l’abolition des commissions scolaires

  1. Northlandnews dit :

    Ça c’est une belle gifle à tous les profiteurs de bureaucrates, qui ont assez dévoré l’argent des contribuables. En passant, les commissions scolaires nous coûtent déjà près de 9 milliard $ par année et il paraît que le ministère de l’éducation se prépare à créer une table de concertation afin de «réformer» ces commissions scolaires. Devinez qui va payer pour toute cette masturbation d’intellectuels en cravate autour de leur table de concertation? L’ADQ devrait en plus d’abolir ces inutilités, commencer sérieusement à s’attaquer aux cégeps en créant plutôt une 6e année secondaire. Le but de la fusion cégep/secondaire : réduire le nombre de professeurs dans le système, en ne gardant que ceux qui ont une vrai formation pédagogique et dans leur domaine d’enseignement. Trop d’élèves perdent actuellement leur temps au secondaire faute de compétence dans le personnel. L’heure est au nettoyage de la fonction publique!!!

    Voir article : Élections scolaires au Québec (http://www.come4news.com/2007-lections-scolaires-au-quebec-2.html)

  2. Alain Hamel dit :

    et vous pensez sérieusement qu’à moins payer ces pauvres profs,qui transmettent le savoir à nos enfants que vous augmenterez leur niveau de compétences…….
    Bravo , notre avenir avec l’adq comme gouvernement est moins appétissant maintenant….charest est pas parfait mais il fait son possible …..marois à m’énarve et fait de la petite politique de bas étage à la duplessis.
    Ahhh que je me sens né à la mauvaise époque.

  3. Jean-Luc Proulx dit :

    En partie d’accord avec ce billet! Faut dire que je suis pour l’abolition des commissions scolaires, surtout avec un taux de participation (si on peut appeler 8% un taux de participation) aussi bas. Les commissions scolaires sont une structure bureaucratique lourde, inutile, inefficace, passéiste, corrompue, qui n’aide absolument pas les élèves, ni les professeurs, ni les directeurs d’école et qui n’ont pas la confiance des Québécois, mais qui les infantilisent.

    http://www.lactualite.com/article.jsp?content=20071023_150509_5132

    Et que personne ne vienne me dire que les commissions scolaires contribuent au maintien de la démocratie, je n’achète pas ça. Il y a un concept fondamental en démocratie, c’est la légitimité. Avec un taux de participation de 8% aux élections scolaires, les commissaires n’ont aucun droit de venir nous chanter qu’ils ont une légitimité qui leur a été donnée par le peuple, parce que ce n’est pas vrai (92% du monde n’a pas voté!!!).

    Et service aux étudiants et aux écoles, mon oeil! Prendre 3 ans pour approuver l’achat d’un tapis de judo pour un enseignant qui lutte contre le décrochage, interdire à une enseignante de repeindre un mur de sa classe et interdiction à des parents de laver des murs ou de construire des rayonnages pour la bibliothèque, allô les services. Non vraiment, les commissions scolaires sont vrrrrrrrrraiment très utiles!

    Et combien ça coûte un commissaire scolaire pour le «travail» qu’il fait, parce que ce n’est pas payé avec des pinottes, ça?

    Si on veut un vrai système d’éducation qui transmet une éducation de qualité supérieure à nos jeunes avec de vrais services, des profs compétents et des écoles à la fine pointe de la modernité pour qu’on soit une société instruite, il faut:

    1) Abolir les commissions scolaires.

    2) Sous-traiter au privé l’entretien des bâtiments, en tout ou en partie, selon les besoins, et s’assurer que les travaux bruyants se font en dehors des heures de classe.

    3) Améliorer l’état des bâtiments par tous les moyens, même une corvée des parents et des dons de mécènes.

    4) Introduire des évaluations annuelles écrites de la performance des enseignant(e)s par leurs supérieurs. Dans bien des cas, on néglige de procéder à ces évaluations ou on les fait verbalement, à la hâte.

    5) Récompenser plus régulièrement, financièrement ou autrement, les enseignant(e)s qui se perfectionnent, qui contribuent à la vie scolaire, qui ont des idées. Congédier les mauvais.

    6) Donner aux directeurs d’école le pouvoir, chaque fois qu’ils peuvent justifier leur décision, d’embaucher les enseignant(e)s qui répondent le mieux aux besoins des élèves de leur établissement. Même si cela va à l’encontre de la liste des priorités syndicales ou des règles administratives.

    7) Ne pas fermer les écoles, l’été, dans certains quartiers populaires. C’est souvent le seul endroit où des enfants issus de familles en difficulté trouvent des adultes en qui ils ont confiance.

    8) Augmenter l’âge où la fréquentation scolaire cesse d’être obligatoire de 16 ans à 20 ans.

    9) Réinstaurer les cours d’économie familiale et d’éducation économique. Abolir le cours d’Éthique et de culture religieuse et le remplacer par un cours de civisme ou de sciences politiques. Rendre obligatoire le cours d’Histoire du 20e siècle qui se donne en secondaire 5, car, en mon sens, l’école doit aussi former des citoyens conscients de leur Histoire, de leur langue et de leur système politique et pas seulement des futurs travailleurs. Donc, rajouter une heure de français par semaine et recommencer à enseigner l’anglais à partir de la 4e année du primaire.

    10) Dégeler les frais de scolarité à partir du collégial. Gratuité scolaire au primaire et au secondaire.

    11) Ne plus tolérer les nouvelles trouvailles de nos lologues du Ministère de l’Éducation, comme: «Trouver l’expansion du noyau dans la phrase suivante: Ces vieux pantalons seront donnés aux pauvres!». En passant, la réponse est «vieux». Et dire que dans mon temps, on appelait ça un adjectif.

    12) Revenir à de vrais bulletins chiffrés (pas un pseudo bulletin que personne comprend) avec un p’tit texte clair, net et précis en bas pour expliquer chaque chiffres. Le Ministère était chargé de revenir aux bulletins chiffrés pour cet automne et il n’en a pas été capable. Ça en dit long sur la compétence de nos lologues, car je ne voie pas ce qu’il y a de compliquer à chiffrer un bulletin pour remplacer des thèmes aussi vides de sens que «compétences transversales».

    Mais, je tiens à dire que l’instauration d’un meilleur système d’éducation est un geste trop important (il en va de l’éducation et de l’avenir de nos enfants) pour que ce soit l’objectif et l’apanage d’un seul parti. Mais, les 12 points que j’ai énuméré sont les points minimums que j’aimerais voir écrit dans la prochaine réforme en éducation. J’aimerais bien aussi que ce soit une vraie réforme et non une réforme de pacotille confectionnée par les élites du Ministère de l’Éducation pour abrutir le peuple, sinon on ne parle plus de démocratisation de l’enseignement, mais bien au retour d’une éducation pour les bourgeois et l’élite dominante.

  4. elodiegmartin dit :

    Mais pourquoi préserver cette éloge à la paresse et aux mauvais résultats qu’est la gratuité scolaire au primaire et au secondaire? Au contraire, il faudrait que le libre-marché soit la seule force qui décide du coût des parents à payer. Ce n’est pas à la classe moyenne d’avoir à payer pour éduquer des jeunes dont les parents ne sont pas capables de financer leurs études. Dans la vie, quand on veut, on peut: ceux qui ne pourront pas payer pour les études de leurs enfants n’y auront pas mis l’effort suffisant.

    Je crois donc qu’on doit aller jusqu’au bout et dégeler les frais de scolarité à tous les niveaux. C’est la seule façon de s’assurer qu’on ne gaspillera pas l’argent de la classe moyenne. Les gens ont besoin d’avoir plus d’argent dans leurs poches; qu’on baisse les impôts et qu’on les laisse décider de l’école où ils paieront le vrai prix pour l’éducation.

  5. Maphto dit :

    Si l’ADQ vient au pouvoir, je crois que la première action de notre nouveau premier ministre devrait être d’abolir la démocratie au Québec. Y pensez-vous ? Tous ces millions dépensés inutilement. Ce sera terminé. Et pourquoi l’État devrait-elle payer de généreux salaires à des membres de l’opposition qui travaillent contre le gouvernement ? Terminé la gogauche et l’argent gaspillé.

    l’ADQ supprimera ensuite l’aide social, les syndicats, les regroupements pour les femmes et tous ces associations inutiles et improductives de la société. Ces groupement ne seront plus nécessaire puisque l’ADQ protégera tout le monde et gérera le gouvernement de façon responsable et compétent. Pourquoi payer en double pour rien ?

    Pour les citoyens qui seront récalcitrants à ces changements, comme les assistés ou les syndicaleux, un camp de travail « bénévole » obligatoire permettra de rendre productif tous ces indésirables. l’ADQ demandera également aux prisonniers de payer leur pension. Ces parasites ont suffisament volé l’argent des contribuables. Et s’ils ne veulent pas travailler, certaines méthodes de motivation adéquistes, comme les électro-chocs, sauront bien venir à bout de leur petit caractère gogauchiste.

    L’ADQ abolira également le salaire minimum. Le libre marché doit régner partout. Les commissions scolaires, les hôpitaux, les soins de santé devindront tous payants. Fini de faire vivre les malades au frais du gouvernement ! Quand on est responsable, on s’assure !

    Avec Dumont au pouvoir, croyez-moi qu’on va le faire le ménage !

  6. Maxime dit :

    Rien à voir, mais je ne pouvais pas poster ailleurs: très drôle que tu parles de censure gogauchiste dans ton petit encart à droite de notre écran, quand on sait que tu as détourné une affiche du Mouvement des Jeunes Socialistes français… :p

  7. Guillaume dit :

     »Avec Dumond au pouvoir, coyez-moi qu’on va faire le ménage! » …

    C’est quoi votre esti de problème? Vous pensez que si on gouvernement adéquiste remporte les élection avec plus ou moins 35% des intentions de vote et ce avec un taux de participation de la population à environ 77% ce qui donne environ 24% de la population du Québec, ce gouvernement va pouvoir faire  »le ménage » comme vous dites? Les Québécois sont pas tous cons, certains tiennent à leur droit aquis.

    Dans t’es rêve criss de folle.

  8. Gilles Laplante dit :

    Je suis d’accord avec monsieur Proulx. S’en prendre au salaire des enseigants c’est recourir au procédé avilissant de René Lesvèque au début des années 80.
    Les québécois n’ont aucune confiance dans les commissions scolaires et ils le démontrent élection après élection. Ce qui est anti-démocratique c’est de nous imposer ces organismes. On devrait accorder aux directions d’écoles le budget des commissions scolaires, au prorata du nombre d’étudiants, avec charge de le dépenser selon LEUR besoin. Le résultat ne pourra être pire et dans la majorité des cas il sera mieux.
    Le seul point douteux de l’histoire, c’est que je ne suis pas convaincu que l’ADQ aurait le courage de le faire advenant sa prise de pouvoir.

  9. Stephan S dit :

    Oui a reduire la bureaucratie, oui a eliminer le party des syndicaleux, mais pourquoi reduire le salaire des profs ? Un salaire plus eleve attire les meilleurs elements, regardez en politique, il y a de nombreux politiciens qui augmentent leur niveau de vie en devenant depute. Les meilleurs politiciens sont ceux qui n’ont pas besoin de leur paye, et surtout, qui ont fait autre chose avant. Un politicien de carriere ne m’impressionne pas beaucoup, et mlagre l’estime que j’ai pour lui, c’est un grave defaut de Mario Dumont.

    On dira bien ce que l’on voudra, l’ADQ ne donne pas le rendement auquel on s’attendait d’eux. Moi qui ait vote ADQ il y a 2 elections, et j’aurais surement vote ADQ aux dernieres si j’avait ete au Quebec a ce moment. L’ADQ et Mario ne revolutionnent pas la politique comme il l’avait promis. Les gens sont decus, et deviennent de plus en plus sceptique envers « Super Mario ».

    Autre question, pourquoi l’ADQ se deplace de plus en plus vers le centre ? Cela cree un vide a droite, et decoit les partisans de la premiere heure.

    Etre au Quebec, mon vote serait maintenant en equilibre entre Liberaux et ADQ, Je suis et serai anti-PQ pour le reste de ma vie.

    Autre point, avant il y avait 2-3 post par jour sur ce blog. Maintenant il y en a 2-3 par semaine quand on est chanceux. C’est tu moi qui comprends mal ou la passion n’est plus la ?

  10. MarcM dit :

    Voilà du nouveau :

    http://www.radio-canada.ca/nouvelles/Politique/2007/11/06/002-dumont-blame.shtml

    Sans doute que l’allié naturel (mais qui se présente pourtant comme étant contre-nature) des libéraux sauveront le gouvernement de J. Charest.

  11. Northlandnews dit :

    Dépôt d’une motion de blâme contre le gouvernement par l’ADQ :
    D’une façon ou d’une autre Mario sort gagnant. Si le gouvernement est effectivement renversé, alors toute la machine de sympathisants adéquistes (et Dieu sait qu’elle est nombreuse à présent) se mettra en marche pour la victoire de l’ADQ. Toutefois, si le PQ soutient la survie des libéraux, ils devront alors porter l’odieux d’avoir soutenu le gouvernement dans son hérésie de garder les commissions scolaires, malgré un désaveu de la population. Une telle tâche pourrait coûter cher à Marois qui se dit pourtant à l’écoute des québécois. Mon constat est que c’est le PQ, seul, qui est véritablement mis devant le fait accompli. Pauline Marois deviendrait un peu comme Stéphane Dion, sur la scène fédérale, qui critique le gouvernement sans avoir les «guts» de le renverser.

  12. Guillaume dit :

    Mario sort perdant, il passe pour un calisse de clown. Voilà ce qui est l’ADQ, le parti du p’tit peuble stupide et inculte.

  13. Manx dit :

    « Mais pourquoi préserver cette éloge à la paresse et aux mauvais résultats qu’est la gratuité scolaire au primaire et au secondaire? Au contraire, il faudrait que le libre-marché soit la seule force qui décide du coût des parents à payer. Ce n’est pas à la classe moyenne d’avoir à payer pour éduquer des jeunes dont les parents ne sont pas capables de financer leurs études. Dans la vie, quand on veut, on peut: ceux qui ne pourront pas payer pour les études de leurs enfants n’y auront pas mis l’effort suffisant.

    Je crois donc qu’on doit aller jusqu’au bout et dégeler les frais de scolarité à tous les niveaux. C’est la seule façon de s’assurer qu’on ne gaspillera pas l’argent de la classe moyenne. Les gens ont besoin d’avoir plus d’argent dans leurs poches; qu’on baisse les impôts et qu’on les laisse décider de l’école où ils paieront le vrai prix pour l’éducation. »

    Ha enfin, du sens à l’état pur, seulement à l’autre extrémité du mien ^^.

    Dégeler les frais à tous les niveaux? Moi et mes amis on avait de telles propositions…

    Un parent devrait comptabiliser tout l’argent qu’il dépense pour son enfant: les couches, le matériel scolaire, les surprises, les cadeaux de Noël… À l’âge de 18 ans, on lui file la facture et on lui donne 6 mois pour rembourser, avant d’y ajouter des intérêts ^^.

    Comme ça, les enfants gâtés ça n’existera plus! Ils verront que quand c’est eux qui payent, ils ont moins tendance à dépenser.

    Libre-marché des écoles… Je vois déjà la différence entre Outremont et Hochelaga ^^. Comme la connaissance académique est la différence sociale majeure entre les riches et les pauvres, c’est quasiment un simple gel des classes sociales qu’Élodi propose là. Moi en tout cas, je trouve cela marrant de voir des gens si éloignés des autres.

  14. Robert dit :

    Guillaume

    J’ai cru comprendre que tu étais un calisse de clown?

    C’est quoi ton estiiiiiiiiiiiiii de problème?

  15. roncorps dit :

    Co’mon. Faire tomber le gouvernement à cause des Commissions Scolaire ? Pas de l’éducation ou bien de la santé là, ou bien d’un budget. À cause des commission scolaire.

    Ça c’est de la basse politique. Le PQ a rien à se reprocher d’avoir aidé les libéraux à rester en place. Des élections à noel ça aurait fait chier tout le monde, même des sympathisants adéquiste car oui, ceux qui votent adéquiste c’est pas tous des défoncés. Ils ont une vie et noel, c’est déjà encore assez gros comme ça.

    Sinon le gouvernement va bien tomber mais à date l’ADQ a pas fait grand chose d’intéressant pour se démarquer.

  16. Jacques pro dit :

    Guillaume
    Réveille-toi c’est le temps on est en 2007 et bientôt 2008.Connais-tu ça l’évolution

    La Finlande un modèle à suivre sans commissions scolaires.

    Relief:François Guité

    « L’autonomie stimule l’innovation. Considérant la lourdeur bureaucratique du système scolaire québécois, la décentralisation est vitale à un environnement éducatif vivant, en symbiose avec la communauté. C’est pourquoi l’abolition des commissions scolaires est l’un de mes dadas. Or, récemment, j’ai été ravi de constater que d’autres que moi partagent cette idée.

    Dans un dossier sur le système scolaire finlandais, le Journal de Montréal rapporte que les commissions scolaires n’existent pas en Finlande (Canoë : Zéro bureaucratie). Les écoles dépendent des municipalités.

    «On a sauvé des millions de dollars en abolissant ces structures inutiles et ça nous a permis de réinvestir de l’argent pour venir en aide aux jeunes en difficulté. C’est ce qu’il fallait faire», estime le doyen de la faculté des sciences de l’éducation de l’université d’Helsinki, Matti Meri.
    Peu de temps après, Le Soleil citait une éminente directrice d’école de Neuville qui affirme que les commissions scolaires du Québec sont superflues (Infobourg : LE SOLEIL : « Les commissions scolaires ne devraient pas exister »).

    « Les commissions scolaires ne devraient pas exister. Elles nous coûtent inutilement beaucoup d’argent et beaucoup de temps. Les écoles devraient relever directement du ministère de l’Éducation, par l’entremise de ses directions régionales. »
    Enfin, un article de USA Today (Schools take a lesson from big business) fait état d’un courant américain pour décentraliser la gestion des écoles, un courant qui s’inspire d’un modèle élaboré à Edmonton, où les directeurs d’école contrôlent 92 % du budget de leur école. »

  17. ikinox dit :

    what the fuck élodie. Toi tu me fou la chienne et en criss. A voir ce que tu marque je prit pour que tu sois jamais élue.

    Tu sais quoi des familles dans le besoin sa existe. Des personnes qui naisse pauvre c’est pas de leur fautes. Si toi t’es né riche emmerde pas les pauvres qui eux le sont de naissance. Et qui travaille pour essayer de s’en sortir.

    Tu crois quoi que ses le fun d’être pauvre pis que les gens veulent pas s’en sortir? Si tu crois sa…..

    Prend un fusil met une seul balle met le fusil dans ta bouche. pèse sa gachette pis rate toi pas criss

  18. Guillaume dit :

    Il faut arreter la sovietisation du Québec …

    lets go pour l’état-unisation sur Québec !!

  19. ikinox dit :

    sovietisation omg tu l’as prit loin celle là

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :